Observateur OCDE
Home
Menu

Sécurité chimique

L’OCDE vient de réviser ses orientations concernant la sécurité de la conception et de l’exploitation des installations chimiques et les mesures à prendre en cas d’accident. Les Principes directeurs pour la prévention, la préparation et l’intervention en matière d’accidents chimiques aideront les autorités publiques, l’industrie et les collectivités dans le monde entier à prévenir les accidents chimiques d’origine technologique et naturelle ou imputables à de possibles actes terroristes.

Ils aideront également à se préparer pour les cas d’urgence et à communiquer efficacement, ainsi qu’à intervenir en cas d’accident et en contenir au maximum les effets préjudiciables. Les Principes directeurs portent aussi sur le suivi des incidents, dont la dépollution et la notification des accidents.Les nouveaux Principes directeurs constituent une version actualisée de ceux qui avaient été adoptés en 1992. Ils s’appliquent à toutes les installations dangereuses, c’est-à-dire aux sites et aux installations fixes qui produisent, transforment, utilisent, manipulent, entreposent ou éliminent des substances dangereuses. Ils concernent donc non seulement les usines chimiques, mais aussi les installations industrielles et commerciales qui sont amenées à employer ou stocker des substances dangereuses.Les Principes directeurs révisés n’abordent pas la question des substances et matières radioactives, qui est couverte par d’autres instruments internationaux, ni le transport routier, ferroviaire, maritime, aérien ou par pipeline de substances dangereuses. En revanche, ils valent pour les installations de transfert dans lesquelles ces substances sont chargées et déchargées. Le principe de base est que toutes les installations devraient logiquement adhérer aux mêmes objectifs généraux de sécurité, qu’elles soient publiques ou privées et quels que soient leur taille et leur lieu d’implantation. Les Principes directeurs sont conçus pour être applicables partout dans le monde et conformes au concept de développement durable. © L’Observateur de l’OCDE, N°239, Septembre 2003