Observateur OCDE
Home
Menu

Royaume-Uni : pour une vision positive de l’âge

Des Browne, Ministre chargé du travail

Mr Browne

Dans l’ensemble, les perspectives sur le plan de l’emploi apparaissent favorables au Royaume-Uni. L’Étude de l’OCDE sur l’emploi a cité le Royaume-Uni parmi les quatre pays où les réformes structurelles avaient conduit à une amélioration durable des possibilités d’emploi, ainsi qu’à une baisse du chômage structurel.

Le Royaume-Uni a su, aussi bien que tout autre pays, faire face au récent ralentissement économique mondial. Nous avons désormais l’un des taux d’emploi les plus hauts du monde, et le taux de chômage le plus bas des grands pays industrialisés.

Toutefois, l’OCDE a aussi identifié le chômage de longue durée et les faiblesses du système d’enseignement de base comme des domaines où plus d’efforts étaient nécessaires. Des progrès ont déjà été accomplis. La stabilité macroéconomique est nécessaire, mais pas suffisante, pour offrir à tous des possibilités d’emploi. Les réformes du système éducatif ont réduit de manière drastique le nombre des personnes sans qualifications.

On signalera, en particulier, l’introduction du New Deal, qui apporte maintenant un soutien universel aux bénéficiaires de prestations de chômage de longue durée. Ce dispositif a contribué à la quasi disparition du chômage de longue durée chez les jeunes, et à sa réduction des trois quarts chez les adultes depuis 1997.

Le service public de l’emploi – Jobcentre Plus – subit actuellement des transformations qui doivent permettre de conjuguer le versement d’indemnités et une aide à l’accès au marché du travail pour tous. Et un soutien supplémentaire est accordé aux personnes bénéficiant d’une allocation de parent isolé, de maladie ou d’invalidité, dans le but d’augmenter les possibilités d’emploi.

Un autre moyen d’élever le niveau de l’emploi est de favoriser la diversité de la main-d’œuvre, ce qui motive notre action contre la discrimination par l’âge, avec la campagne Age Positive qui doit permettre à un plus grand nombre de personnes de travailler.

Nous avons donc déjà bien avancé, mais il nous faut persévérer. La réussite de nos efforts profitera à l’économie, aux individus, aux familles et à la société de façon générale, et elle permettra au Royaume-Uni de continuer de connaître une situation favorable sur le plan de l’emploi.