Observateur OCDE
Home
Menu

Droits de naissance

Cliquer pour agrandir

La durée des séjours à l’hôpital diminue et, d’après la dernière édition d’Éco-Santé OCDE, ce phénomène inquiète certains pays de l’OCDE qui craignent que les mères ne soient renvoyées chez elles trop tôt après l’accouchement.

La durée moyenne d’un séjour post-accouchement normal était de quatre jours en 2000 dans ces pays. Il existe toutefois entre eux des différences marquées dans ce domaine. Par exemple, au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, les jeunes mères restent deux jours à la maternité, tandis qu’en Pologne ou en Autriche, elles y passent en moyenne presque six jours.Le nombre de femmes qui meurent en accouchant a également diminué durant la dernière décennie, avec une moyenne de 14,2 décès pour 100 000 accouchements en 1990, moyenne tombant à 10,1 décès en 2000. Le taux de mortalité infantile a également chuté de 11,1 pour 100 000 naissances en 1990 à 7,1 en 2000. En Pologne, le taux de mortalité infantile est tombé de 19,4 pour 100 000 naissances en 1990 à 8,1 en 2000, alors qu’au Canada, ce taux est tombé de 6,8 à 5,3, et aux États-Unis, de 9,2 à 6,9.Le séjour hospitalier ne raccourcit pas uniquement dans le cas de l’accouchement. Sa durée moyenne est aussi en baisse dans les pays de l’OCDE lorsqu’il est dû à d’autres motifs, ce qui tient au caractère moins invasif des traitements chirurgicaux et aux efforts de maîtrise des coûts. Ainsi, la durée moyenne du séjour dans les services de soins de courte durée des hôpitaux des pays de l’OCDE est passée à sept jours en 2000, contre 8,8 jours en 1990. © L'Observateur de l'OCDE N°238 Juillet 2003