Observateur OCDE
Home
Menu

Les biotechnologies agricoles

Les biotechnologies agricoles constituent peut-être une voie sur laquelle beaucoup d’agriculteurs sont réticents à s’engager, mais l’évaluation de leurs applications et avantages potentiels sera sans doute incontournable pour les pays en développement si l’on veut que ceux-ci relèvent le défi de leur approvisionnement alimentaire.

Alors que les approches classiques fondées sur l’analyse coûts-avantages continueront de servir de base à l’évaluation des incidences des biotechnologies agricoles modernes, il importe d’étudier ces incidences au niveau de la communauté, ou des ménages, pour déterminer dans quelle mesure les agriculteurs pauvres des économies en développement peuvent accéder à ces nouvelles technologies et en tirer parti. La plupart des produits issus des biotechnologies végétales visent à réduire les coûts de production, principalement en réduisant la sensibilité aux ravageurs et aux maladies.À l’occasion d’une réunion du Forum mondial de l’OCDE sur l’économie du savoir tenue en novembre 2002, les politiques de différents pays à l’égard des biotechnologies agricoles ont été débattues dans l’espoir d’engager un dialogue mondial sur les promesses de ces technologies, mais aussi sur leurs risques inhérents.Cruelle ironie, les biotechnologies agricoles modernes présentent probablement le plus d’utilité pour les pays qui sont le moins capables de les développer. Aujourd’hui, seul un nombre restreint de pays est en mesure d’en profiter. Les autres, dont le Brésil, la Chine et l’Inde, devront investir nettement plus de ressources publiques et adapter des technologies étrangères pour commencer à obtenir des résultats mesurables. Les avancées intervenues récemment dans les applications agricoles des biotechnologies modernes sont potentiellement porteuses de gains durables de productivité agricole qui pourraient faire reculer la pauvreté et renforcer la sécurité alimentaire dans les pays en développement.