Observateur OCDE
Home
Menu

Chômage en légère hausse

Le taux de chômage standardisé pour les pays de l’OCDE (calculé selon les Principes de l’Organisation internationale du travail) est resté pratiquement inchangé, à 7,0 % en février 2003, malgré une progression de 0,2 % par rapport à l’année précédente.

Ce taux s’est maintenu au niveau de 7,0 % depuis octobre dernier, le chiffre le plus élevé enregistré depuis 2000. Dans l’UE, le taux de chômage s’élevait à 8,7 % en février 2003, en hausse de 0,1 % par rapport au mois précédent et de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Aux États-Unis, le taux de chômage standardisé atteignait 5,8 % en février 2003, soit une hausse de0,1 % par rapport au mois précédent et de 0,2 % par rapport à l’année précédente. En revanche, au Japon, il est en légère baisse avec un taux de 5,2 % en février 2003, soit une baisse de 0,3 % par rapport au mois précédent et de 0,1 % seulement par rapport à l’année précédente.Sur une période de 12 mois se terminant en février 2003, le taux de chômage a augmenté en France et en Allemagne, s’élevant respectivement de 8,6 % à 9,1 % et de 8,0 % à 8,7 %. En revanche, il a baissé au Canada, passant de 7,8 % à 7,4 %. Enfin, au Royaume-Uni, au cours de la période de 12 mois s’achevant en décembre 2002, le taux de chômage a reculé de 5,1 % à 4,9 %.©OCDE L’Observateur Nº237, Mai 2003