Observateur OCDE
Home
Menu

Ralentissement économique

L’indicateur composite avancé (ICA) pour les pays de l’OCDE publié en avril a accusé un recul d’un demi-point de pourcentage en février 2003, affichant 120,4 contre 120,9 en janvier, taux de variation sur six mois qui s’inscrit dans le prolongement du mouvement de baisse amorcé en mai 2002. L’ICA varie d’un pays à un autre, mais il a fléchi dans presque tous les pays de l’OCDE, à l’exception de l’Italie et du Japon.

L’ICA de l’OCDE est conçu pour signaler à l’avance les points de retournement (les pics et les creux) entre les phases d’expansion et de ralentissement de l’activité économique, à partir d’un large éventail d’indicateurs économiques clés à court terme, comme le nombre de permis de construire accordés, les statistiques financières, les informations sur les stocks et lescommandes, etc. Une baisse de l’indicateur laisse prévoir la possibilité d’un ralentissement de l’activité économique à venir.Aux États-Unis, l’ICA a reculé de 1,5 points en février, son taux de variation sur six mois accusant une baisse pour le deuxième mois consécutif, après deux mois d’augmentation. De même, au Royaume- Uni, il a diminué d’un point en février, tandis que son taux de variation sur six mois a régulièrement baissé depuis juin 2002. Au Canada, l’ICA a chuté de 0,5 point en février. En France, l’ICA, de même que son taux de variation sur six mois, a affiché un recul sévère en février. Il a également baissé en Allemagne, mais après cinq mois d’augmentation. Au Japon, l’indicateur est resté stationnaire en février. L’Italie a fait exception à la tendance générale, avec une augmentation de son indicateur en février et un accroissement de son taux de variation sur six mois. ©OCDE L’Observateur Nº237, Mai 2003