Observateur OCDE
Home
Menu

Diplôme d’excellence

Andreas Schleicher, chef de la Division des indicateurs de l’éducation de l’OCDE, a remporté un prix allemand pour son travail sur le bilan qu’a dressé l’OCDE sur le système éducatif de l’Allemagne. En avril, le prestigieux prix Theodor Heuss lui a été remis pour les travaux qu’il a accomplis.

M. Schleicher est chargé de coordonner le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Cette enquête, réalisée sur trois ans au sujet des connaissances et des compétences des jeunes de 15 ans, a pour objet d’évaluer le niveau des élèves en compréhension écrite, en mathématiques et en sciences, ainsi que d’analyser les facteurs qui favorisent la réussite dans les études et qui préparent au mieux les jeunes à participer pleinement à la société. Sur les32 pays soumis à l’enquête réalisée en 2000, l’Allemagne a affiché l’un des plus grands écarts entre les meilleurs élèves et les moins bons, ainsi que des performances inférieures à la moyenne de l’OCDE. Depuis la parution des résultats l’an dernier, le PISA a fait l’objet d’un débat houleux en Allemagne, en particulier au sein des médias.Toutefois, comme l’a fait observer M. Schleicher : « l’objet de cette étude est non pas de déterminer si les performances de tel pays sont meilleures ou pires que celles de tel autre, mais plutôt d’indiquer les aspects des systèmes éducatifs susceptibles d’être améliorés et les dispositions à prendre pour aller de l’avant ; l’Allemagne, pour sa part, a pris cette enquête au sérieux. »Ce prix, qui vise à honorer un « comportement démocratique exemplaire », a été décerné à M. Schleicher pour le rôle qu’il a joué en réorientant un débat partisan et idéologique au sujet des résultats de l’Allemagne en un examen stratégique de la politique de l’éducation.Parmi les autres bénéficiaires de ce prix figurent l’homme d’État, Vaclav Havel, le philosophe, Jürgen Habermas, l’auteur, Günter Grass, et Peter Eiger, Président de Transparency International.©OCDE L’Observateur Nº237, Mai 2003