Observateur OCDE
Home
Menu

Éducation mondiale

Courrier des lecteurs

Il est rare qu’un article reflétant parfaitement la situation de ma famille soit publié dans une revue telle que l’Observateur de l’OCDE. C’est pourtant ce qui s’est passé dans le numéro célébrant votre 40ème anniversaire (N° 235).

Ma famille a véritablement expérimenté « Le commerce de l’éducation » (p. 26-28). Je suis citoyen britannique et j’ai rencontré ma femme (citoyenne américaine) alors qu’elle faisait des études de troisième cycle en Angleterre au début des années 1970. Nous nous sommes mariés et installés aux États-Unis.Nos filles ont toutes deux étudié en dehors des États-Unis. L’une a fait des études universitaires en France, en Italie et au Canada, et des études de troisième cycle au Royaume-Uni et en France ; la seconde s’est rendue au Japon pour ses études secondaires ainsi que dans le bassin du Pacifique dans le cadre d’un programme universitaire. Au fil des ans, nous avons aussi accueilli dans notre famille des étudiants étrangers à l’occasion d’échanges. Ainsi, non seulement la génération de nos enfants a eu le bonheur de connaître des expériences multiples, mais nous avons eu aussi « le bonheur » de régler notre part de la note de US$30 milliards. Mais après tout, il ne s’agit là que d’argent !