Observateur OCDE
Home
Menu

Culture chinoise

Direction de l'alimentation, de l'agriculture et des pêcheries

Deux décennies de réforme agricole ont permis de réduire la pauvreté en Chine rurale, et les revenus continuent d’augmenter : leur progression a été estimée l’année dernière à 4,2 %. L’écart se creuse néanmoins entre les citadins et leurs voisins ruraux.

En 1985, les revenus ruraux équivalaient à 54 % des revenus urbains, alors qu’aujourd’hui ils représentent moins d’un tiers. L’accession de la Chine à l’OMC et son intégration au système commercial mondial vont soumettre les marchés agricoles chinois à de nouvelles pressions. La question est de savoir comment la Chine va pouvoir procéder aux nouvelles réformes agricoles nécessaires pour ouvrir ses marchés tout en préservant le niveau de vie de ses agriculteurs ? China in the Global Economy: Agricultural Policies in China after WTO Accession (La Chine dans l’économie mondiale : Politiques agricoles en Chine après son accession à l’OMC), qui est une compilation de communications présentées lors d’une réunion de l’OCDE tenue en mai 2002, apporte quelques réponses.La Chine, que son accession à l’OMC a conduite à faire d’importantes concessions, attend maintenant des pays de l’OCDE qu’ils lui ouvrent leurs marchés. Tel est, en substance, le message qu’adresse la Chine aux pays membres. Les résultats de la Chine sur le front des échanges de produits agro-alimentaires se sont en effet récemment dégradés, et parmi les raisons invoquées figurent en bonne place les obstacles techniques au commerce et le niveau élevé de protection qui subsiste dans les pays membres de l’OCDE.Cette publication présente un certain nombre de mesures de nature à aider les populations rurales à s’adapter aux nouvelles donnes. Ceux-ci comprennent une réforme fiscale, en vue d’abaisser les taxes et les impôts disproportionnés prélevés par les autorités locales sur les agriculteurs, et un assouplissement des restrictions à la migration de la main-d’oeuvre, un accès plus facile à l’éducation pour donner à la population rurale les compétences requises pour tenir sa place sur le marché du travail urbain, et un accès plus ouvert à la protection sociale. D’autres suggestions concernent l’investissement dans l’infrastructure rurale (routes et adduction d’eau, par exemple) et l’octroi de terres aux agriculteurs les plus performants.© L’Observateur de l’OCDE, Nº234, Octobre 2002