Observateur OCDE
Home
Menu

Richesses souterraines

Unité anti-corruption

Combien vaut l’économie souterraine ? Et si les éléments « souterrains » sont par définition non déclarés, qu’il s’agisse de la vente de cigarettes de contrebande ou du paiement de travaux occasionnels, comment les pouvoirs publics espèrent-ils les mesurer ? La question est d’importance car les autorités s’appuient sur les comptes nationaux et les chiffres du PIB pour prendre leurs décisions, et si ces chiffres sont imprécis, les mesures prises risquent également de manquer leur cible. Mais il y a en fait des moyens essayés et testés de limiter l’inconnu. L’un de ces moyens consiste à comparer les chiffres d’une même activité en se plaçant du côté de l’offre et du côté de la demande. Prenons l’exemple du secteur de la construction, souvent considéré comme une mine d’activités non déclarées.

Richesses souterrainesCombien vaut l’économie souterraine ? Et si les éléments « souterrains » sont par définition non déclarés, qu’il s’agisse de la vente de cigarettes de contrebande ou du paiement de travaux occasionnels, comment les pouvoirs publics espèrent-ils les mesurer ? La question est d’importance car les autorités s’appuient sur les comptes nationaux et les chiffres du PIB pour prendre leurs décisions, et si ces chiffres sont imprécis, les mesures prises risquent également de manquer leur cible. Mais il y a en fait des moyens essayés et testés de limiter l’inconnu. L’un de ces moyens consiste à comparer les chiffres d’une même activité en se plaçant du côté de l’offre et du côté de la demande. Prenons l’exemple du secteur de la construction, souvent considéré comme une mine d’activités non déclarées.La comparaison des déclarations des foyers sur le temps et l’argent dépensés en travaux et aménagements de leur logement, avec les déclarations des travailleurs dans le secteur, a permis aux experts canadiens de se faire une idée de l’ampleur de l’activité dissimulée. De même, la comparaison du nombre de cigarettes officiellement vendues avec le nombre de personnes déclarant fumer, peut donner un aperçu de la contrebande de cigarettes. Les méthodes varient d’un pays à l’autre, car les systèmes et les secteurs susceptibles de donner lieu à des activités souterraines diffèrent. Mais ces tactiques permettent d’attribuer une valeur à des activités dont autrement on ne retrouverait pas la trace dans des livres de comptes, ou à tout le moins de définir les limites, tant maximales que minimales, d’éventuelles divergences, comme le souligne le Manuel sur la mesure de l’économie non observée.