Observateur OCDE
Home
Menu

Habitudes à bannir

Au cours des 40 dernières années, le tabagisme a considérablement reculé dans les pays de l’OCDE. Toujours plus de taxes et des campagnes antitabac financées par les gouvernements ont découragé bon nombre de fumeurs.

La Suède peut se féliciter d’avoir le plus faible pourcentage de fumeurs de tous les pays de l’OCDE: en effet, 18,9% des Suédois déclarent être des fumeurs réguliers en 2000 contre 25,8% en 1990. Les États-Unis viennent en deuxième position avec 19,0% de fumeurs contre 25,6% 10 ans plus tôt. Le Japon détient pour sa part la palme douteuse du taux le plus élevé de fumeurs puisque, en 1999, 34,3% des Japonais déclaraient tirer une bouffée de cigarette par jour, un pourcentage à peine inférieur aux 37% enregistrés en 1990, selon les chiffres publiés dans la dernière édition d’Éco-Santé OCDE. Cependant, si les Américains ont réduit leur consommation de tabac, ils ont, dans le même temps, mangé plus. D’après Éco-Santé, en effet, 26% de la population américaine souffrent d’obésité, le taux le plus élevé des pays de l’OCDE. Les Pays-Bas qui, quant à eux, comptent un plus grand nombre de fumeurs, ont un taux d’obésité de 8,7% seulement.Éco-Santé OCDE 2002, CD-ROM, présente des statistiques sur la santé et les sujets connexes, dans les pays de l’OCDE. Des mises à jour de la base sont fournies gratuitement via Internet. © L’Observateur de l’OCDE, Nº233, Août 2002