Observateur OCDE
Home
Menu

Le fret décolle

OCDE Observateur
Le fret aérien devrait renouer avec la croissance en 2002, en inversant la tendance à la baisse de son activité amorcée dès la fin 2000 et exacerbée par les événements du 11 septembre. Tel est l’avis des professionnels du fret aérien qui ont participé fin janvier à un atelier de l’OCDE sur la libéralisation de ce secteur. La plupart d’entre eux prévoient en effet une augmentation de la demande de fret aérien d’environ 1 % pendant le premier semestre 2002 et de 3 % pendant le second, ce après un léger fléchissement en 2001. Une croissance plus vigoureuse, qui pourrait atteindre 9 %, est attendue pour 2003 sur la base de hausses prévues des niveaux d’activité économique dans le monde.
Les participants à l’atelier de l’OCDE — professionnels du fret aérien et représentants des pays membres de l’OCDE et d’organisations internationales — ont également débattu la question de savoir si les restrictions actuelles aux droits internationaux de trafic, similaires à celles qui régissent les services de transport aérien de passagers, font obstacle à l’efficacité des services de fret aérien. Les participants ont reconnu que l’assouplissement des restrictions actuelles améliorerait l’accès au marché comme la capacité de l’industrie à répondre aux besoins des clients.L’OCDE a proposé deux voies possibles pour la libéralisation des services de fret aérien qui toutes deux ont été examinées lors de l’atelier. L’une consiste en un protocole bilatéral centré sur la libéralisation des droits de trafic pour les services de fret aérien, qui pourrait se greffer sur les accords bilatéraux en vigueur. L’autre s’appuie sur un nouvel accord multilatéral de libéralisation du trafic de fret aérien, sans compromettre les aspects essentiels de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile. Il appartient maintenant aux gouvernements des pays membres de l’OCDE de décider s’ils souhaitent utiliser ces approches pour s’engager sur la voie de la libéralisation du marché des services de fret aérien.Le fret aérien revêt une importance vitale pour la compétitivité et la prospérité de nombreuses industries dans le monde. S’il ne représente qu’environ 2 % du trafic mondial de marchandises en termes de poids, en termes de valeur, en revanche, il constitue plus du tiers du total.