Observateur OCDE
Home
Menu

La Slovénie et l’investissement

OCDE Observateur
La Slovénie a accepté l’invitation d’adhérer à la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises multinationales. Elle offre désormais des conditions stables et non discriminatoires aux entreprises.
La Déclaration recommande aux gouvernements des pays d’accueil de faire bénéficier les investisseurs étrangers d’un traitement aussi favorable que celui qu’ils accordent aux investisseurs nationaux, et définit une série de normes volontaires qui constituent un code de conduite pour les entreprises multinationales.Depuis son accession à l’indépendance en 1991, la Slovénie a mené à bien une double transition, de l’économie collectiviste à l’économie de marché, et d’une économie régionale à une économie nationale. Elle 44offre un cadre ouvert et généralement non discriminatoire à l’investissement direct étranger (IDE), dont le stock actuel sur son territoire est estimé à US$33 milliards. Par ailleurs, la Slovénie devient, elle aussi, un important investisseur en Europe du sud-est. Un nouvel Examen de l’OCDE consacré aux politiques d’investissement direct étranger de la Slovénie souligne l’importance de poursuivre le processus de libéralisation et recommande que de nouveaux efforts soient faits pour lever les obstacles administratifs.La Slovénie sera le sixième pays non-membre de l’OCDE à adhérer à la Déclaration après l’Argentine, le Brésil, le Chili, l’Estonie et la Lituanie. Examens des politiques d’investissement : Slovénie, OCDE 2001.