Observateur OCDE
Home
Menu

La pauvreté recule

Le nombre de personnes dans le monde vivant dans la pauvreté absolue – d’après la définition de la Banque mondiale, soit celles qui survivent avec moins de 1,25 dollar par jour – a chuté d’environ un demi-milliard depuis 1990. Cette baisse est en grande partie due à la Chine : la pauvreté absolue y est passée de 60 % en 1990 à environ 16 % en 2005. L’Inde aussi enregistre quelques progrès : de 60 % à 42 %.

D’après les Perspectives du développement mondial 2010 : Le basculement de la richesse, pendant les 20 dernières années, environ 65 pays pauvres et à revenus intermédiaires se sont développés deux fois plus vite que des pays de l’OCDE, plus riches. La conséquence en a été une convergence entre pays riches et pauvres, et un déclin de la pauvreté absolue. Mais une telle évolution ne peut suffire à éradiquer la pauvreté : d’autres facteurs ont eux aussi un impact, comme une meilleure gouvernance. En effet, certains pays d’Afrique subsaharienne ont retiré des gains considérables de leurs ressources naturelles dont peu de pauvres ont bénéficié, tandis que d’autres pays ont beaucoup réduit la pauvreté bien qu’ils n’aient connu aucune convergence économique.

Quoi qu’il en soit, ce basculement géoéconomique du monde pourrait à long terme encourager ces pays « pauvres » et « en difficulté », à l’heure où les économies émergentes comme la Chine et l’Inde créent de nouveaux flux d’aide, de commerce et d’opportunités d’investissement dans le monde en développement.

Voir www.oecd.org/dev/gdo


©L'Observateur de l'OCDE n°280, juillet 2010