Observateur OCDE
Home
Menu

Chine : ralentissement de la croissance

Le taux de croissance du PIB est tombé légèrement en deçà de 10 %, après avoir atteint un pic proche de 12 %. La croissance des exportations est en train de fléchir et, compte tenu du ralentissement de la formation de capital, la demande intérieure devrait elle aussi céder du terrain en 2009, avant de se redresser en 2010. La désinflation devrait se poursuivre, en partie grâce à la modération des prix des produits de base, mais aussi du fait du ralentissement de la croissance de la production.

La situation budgétaire est saine et, même si le gouvernement a déjà adopté un train de mesures destiné à stimuler la demande, des réductions d'impôt sur le revenu pourraient également être envisagées. L'inflation globale étant en recul, les autorités monétaires disposent encore de marges de manœuvre pour amortir l'impact du repli de l'activité mondiale, après les récentes baisses de taux d'intérêt. La diminution de l'inflation offre également l'occasion de réaligner les prix des produits énergétiques sur leurs coûts sous-jacents, sachant que de fortes hausses des prix de l'électricité sont nécessaires pour atténuer les pénuries et stimuler les investissements dont ce secteur a grand besoin.

©L'Observateur de l'OCDE n° 270-271, décembre 2008-janvier 2009