Observateur OCDE
Home
Menu

Turquie : politique crédible capitale

L'activité économique a commencé à se contracter au début de 2008, le recul de la demande intérieure amplifiant les effets de la récession internationale. Le PIB devrait baisser de près de 6 % en 2009, avant de se redresser en 2010. L'ampleur de l'écart de production fera revenir l'inflation à l'intérieur de la fourchette retenue comme objectif.

L'emploi a commencé à diminuer à la fin de 2008, et comme la population active continue de croître régulièrement, le taux de chômage hors agriculture avoisinait 20 % au début de 2009.

Étant donné les incertitudes mondiales et intérieures, la crédibilité de la politique économique est cruciale pour étayer la confiance et la reprise. Un cadre de dépenses à moyen terme robuste faciliterait le fonctionnement des stabilisateurs automatiques, et un nouvel accord avec le Fonds monétaire international aiderait à préserver la confiance des investisseurs nationaux et internationaux. Des réformes structurelles visant à accélérer l'entrée des entreprises dans le secteur formel contribueraient à améliorer les perspectives de croissance à long terme.

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles de L'Observateur de l'OCDE sur la Turquie

Voir aussi www.oecd.org/turquie

Vous pouvez commander les dernières Perspectives économiques sur www.oecd.org/librairie

©L'Observateur de l'OCDE, juillet 2009