Observateur OCDE
Home
Menu

Internet Stratégique

Réunion ministérielle de l’OCDE sur le futur de l’économie Internet, Séoul, Corée, 17-18 juin 2008

La première réunion ministérielle de l'OCDE au complet en Asie s'est achevée le 18 juin 2008 par une déclaration visant à renforcer la confiance et à préparer l'avenir de l'économie Internet. Elle définit une feuille de route pour réactualiser les politiques de communication qui ont fait d'Internet un moteur économique capital, et pour préparer son avenir. En partenariat avec les pays développés et en développement, et avec les organisations internationales, l'OCDE dirigera des travaux visant à améliorer les politiques et à renforcer la coopération dans la lutte contre la cybercriminalité et pour la sécurité sur Internet.

Signe d'une OCDE plus ancrée dans la mondialisation, les pays membres et la Communauté européenne ont été rejoints par des ministres représentant le Chili, l'Égypte, l'Estonie, l'Inde, l'Indonésie, Israël, la Lettonie, le Sénégal et la Slovénie, affirmant leur engagement à travailler ensemble afin de soutenir l'innovation, la concurrence et l'investissement dans les technologies de l'information et des communications. Tous les représentants ont unanimement reconnu la nécessité de travailler en étroite collaboration avec les entreprises, la société civile et les spécialistes techniques afin d'élaborer des politiques capables d'améliorer à la fois l'autonomie et la protection des consommateurs, et d'étendre l'accès à Internet dans le monde entier.

« Étant donné le rôle désormais stratégique de cette infrastructure dans nos économies et dans nos sociétés, nous devrions tous nous engager à développer des mécanismes de gouvernance et des politiques plus efficaces et plus larges », a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría dans son allocution de clôture.

La réunion a été accueillie par le gouvernement coréen, 10 ans après la première réunion ministérielle de l'OCDE consacrée au commerce électronique à Ottawa (Canada), alors que des progrès décisifs étaient réalisés dans des domaines comme la fiscalité. Comme l'a souligné M. Gurría : « 10 ans...c'est une éternité à l'échelle d'Internet ». Il s'est engagé à évaluer les progrès réalisés sur la base de la Déclaration de l'OCDE d'ici à trois ans.

 

Pour obtenir le compte rendu complet de la réunion et les discours, voir www.oecd.org/futurinternet

Lire également l'article www.observateurocde.org/seoulinternet2008

 

©L'Observateur de l'OCDE n°269, octobre 2009