Observateur OCDE
Home
Menu

Irlande : fonte des recettes fiscales

L’activité se contracte, sous l’effet de la forte correction du marché de l’immobilier, qui a affaibli l’ensemble de l’économie, et ce manque de dynamisme persistera durant une bonne partie de 2009. La croissance se redressera en 2010 avec le cycle de la construction de logements ayant atteint son point bas et l’apaisement des turbulences financières.

Pour préserver la stabilité du système financier, le plafond du dispositif de garantie des dépôts a été relevé et l'État a mis en place un plan de garantie des engagements bancaires. Un déficit budgétaire s'est creusé du fait de la fonte des recettes. La politique budgétaire devrait pouvoir soutenir la demande à court terme, mais, une fois le redressement enclenché, d'importantes mesures seront nécessaires pour rétablir la viabilité à moyen terme. La compétitivité doit être améliorée ; le projet d'accord salarial national peut y contribuer, mais il en faudra davantage pour intensifier la concurrence dans les industries de réseau (télécommunications, énergie, etc.) et les secteurs de services abrités.

©L’Observateur de l’OCDE nº 270/271, décembre 2008-janvier 2009