Observateur OCDE
Home
Menu

Finlande : recul de l’investissement

L’activité économique a enregistré un net ralentissement, dû essentiellement à un recul de l’investissement. La croissance de la production devrait être faible en 2009, avant de se redresser en 2010. Le chômage évoluera probablement à la hausse en 2009, mais il devrait se stabiliser en 2010.

La baisse des prix des produits de base et l’augmentation du volant de ressources inemployées dans l’économie devraient entraîner un repli de l’inflation par rapport à son niveau actuel élevé.

La solidité des finances publiques offre des marges de manoeuvre budgétaires. Même si l'excédent budgétaire devrait probablement diminuer considérablement en 2009, du fait du fléchissement de l'activité et de réductions d'impôts conséquentes, il devrait rester proche de 3 % du PIB en 2010, tandis que la reprise prendra corps. Il faut remédier aux problèmes d'inadéquation entre l'offre et la demande de travail, afin que la diminution du chômage structurel se poursuive. Le démantèlement des dispositifs de retraite anticipée encore en place permettrait de renforcer l'emploi et d'étayer la viabilité des finances publiques à moyen terme.

©L’Observateur de l’OCDE nº 270/271, décembre 2008-janvier 2009