Observateur OCDE
Home
Menu

Protéger l'épargne

Face à la plus grave crise financière depuis les années 1930, les dirigeants européens se sont engagés à protéger l’épargne des particuliers. La plupart des pays de l’OCDE disposent déjà de mécanismes officiels et plafonnés de garantie des dépôts. Plusieurs pays ont choisi de relever provisoirement ces plafonds.
Jusqu’aux récentes déclarations suggérant l’instauration de garanties illimitées, la Norvège, la France, l’Italie et le Mexique proposaient les couvertures les plus élevées. Aux États-Unis, le plafond garanti a été temporairement relevé de 100 000 à 250 000 dollar par compte. Le graphique montre les niveaux de garantie en vigueur début 2008 et leur situation au 8 octobre 2008, sur la base des déclarations des gouvernements.Pour qu’un mécanisme de garantie soit en mesure de prévenir les retraits massifs de dépôts en période de crise financière, les garanties doivent être fixées à des niveaux adéquats. Les épargnants doivent être informés de leur plafond. Or, les enquêtes auprès des consommateurs ont montré que peu d’épargnants connaissent les mécanismes existants. Dans une étude récente, l’OCDE a comparé les niveaux de garantie en vigueur en juin 2008 dans 33 pays (voir références).Pour les partisans des mécanismes de garantie des dépôts, en rassurant les banques et les déposants, ces garanties permettent de maintenir les activités de prêt et de remboursement. Pour leurs détracteurs, ils encouragent une prise de risque excessive par les banques, protégées par un filet de sécurité public. Pour réduire cet « aléa moral », il est essentiel de promouvoir une bonne gouvernance au sein des banques et de mettre en place un cadre de supervision solide.Les mesures de protection financière s’articulent autour de trois composantes étroitement liées : réglementation prudentielle et supervision, prêteur en dernier ressort et garantie des dépôts. Un pays qui n’aurait développé que l’un ou deux de ces trois domaines pourrait avoir du mal à prévenir ou à résoudre des défaillances graves de son système bancaire. SDB * « Illimitée ? » est une interprétation des implications d’annonces ou de déclarations politiques sur le plafonnement des garanties, et du fait que les données présentées peuvent différer des plafonds en vigueur. Les données peuvent donc ne pas être strictement comparables d’un pays à l’autre.OCDE (2008), “Financial turbulence: some lessons regarding deposit insurance”, Financial Market Trends No. 94, Paris (disponible en anglais uniquement). Voir www.oecd.org/finance-fr