Observateur OCDE
Home
Menu

Croissance innovante

Courrier des lecteurs
Les pays de l’OCDE et d’autres bénéficient de la mondialisation, entre autres, grâce à des délocalisations rentables en Chine et en Inde, y compris de certaines activités basées sur le savoir.
Ces activités vont représenter à terme la plus grande partie du travail délocalisé. Mais à mesure que les exportateurs émergents s’orienteront vers leurs propres marchés, les choses tendront à s’équilibrer. L’innovation sera plus importante que jamais pour rester en avance. Mais la créativité se mesure-t-elle par le PIB ?Il serait approprié d’avoir une mesure de l’Innovation Intérieure Brute, dont le rapport avec le PIB montrerait d’importantes évolutions. Les chiffres agrégés de l’IIB pourraient être obtenus grâce aux brevets, publications, droits d’auteurs et autres sources de l’industrie et des universités, dans les disciplines scientifiques et non scientifiques.Même les secrets de fabrication pourraient être pris en compte. Un quotient du PIB pourrait donner une valeur monétaire en termes de produits et services générés par unité d’innovation. Avec le temps, l’IIB refléterait une combinaison de l’emploi, de la productivité et du PIB et pourrait être utilisé pour classer les secteurs en fonction de l’innovation et de la recherche. L’IIB apporterait de la crédibilité à l’innovation, dans l’ensemble de la société. Balkrishna Rao
École d’ingénierie industrielle Université de Purdue, West Lafayette, Indiana, États-Unis balkrish@ecn.purdue.edu