Observateur OCDE
Home
Menu

Fédération de Russie : inflation effrénée

En 2007, la croissance du PIB devrait s’accélérer en termes réels, puis se modérer sur la période de projection avec la stabilisation des cours du pétrole et des métaux à leurs niveaux élevés actuels.
La demande intérieure restera forte, mais les taux de croissance exceptionnels de l’investissement du premier semestre ne seront pas maintenus. Alimentée par une forte hausse de la masse monétaire et les tensions apparues sur le marché du travail, la hausse des prix devrait atteindre en fin d’année une progression à deux chiffres et, en tout état de cause, dépasser largement l’objectif de la banque centrale fixé à 8 %.Le relâchement budgétaire nourrit les pressions inflationnistes et le solde budgétaire hors pétrole devrait lourdement s’aggraver cette année. Si les autorités ont eu recours à des mesures administratives artificielles pour limiter les hausses des prix de détail, juguler l’inflation supposerait d’abord d’opérer un net resserrement de la politique budgétaire. Le renforcement de la réglementation des marchés des biens en faveur d’une concurrence accrue pourrait aussi y contribuer, mais de ce point de vue, la tendance toujours plus forte de l’État à intervenir en matière de politique industrielle est un sujet de préoccupation.©L’Observateur de l’OCDE nº 264/265, décembre 2007-janvier 2008