Observateur OCDE
Home
Menu

Technologie médicale

Cliquer pour agrandir

La technologie est l’un des principaux facteurs d’augmentation des dépenses de santé. Les nouvelles technologies améliorent l’efficacité des traitements mais la demande croissante à leur égard tirent les coûts à la hausse. Cela vaut pour les applications diagnostiques, comme la tomodensitométrie axiale (scanners CT et CAT) ou l’imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM), et les applications thérapeutiques, comme la radiothérapie.
Ces 15 dernières années, le nombre de scanners CT et d’appareils d’IRM a augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE. C’est de loin le Japon qui en compte le plus par habitant. Les États-Unis se placent en 2ème position pour le nombre d’appareils d’IRM et au 3ème rang pour les scanners CT, après l’Australie. Du fait de leur coût, des pays comme le Mexique, la Hongrie et la Turquie en comptent peu. La répartition des appareils de mammographie, pour dépister le cancer du sein, est comparable, à part la position relativement faible du Royaume-Uni. C’est en France que la mammographie est la plus largement accessible.Le dépistage précoce du cancer du sein augmente les chances de survie des patientes, et les campagnes de santé publique ont contribué au développement de la mammographie dans toute la zone OCDE. Le Panorama de la santé 2007 indique que certains pays comme les États-Unis recourent très largement à la technologie médicale, mais qu’il n’est pas aisé de garantir une utilisation efficace de cette technologie coûteuse, même si des évaluations de rentabilité et des mesures incitatives de remboursement peuvent y concourir. ©L’Observateur de l’OCDE n°263, octobre 2007