Observateur OCDE
Home
Menu

Norvège : surchauffe ?

L’économie de la Norvège continentale est en plein essor.
La croissance du PIB réel, après avoir atteint 3,75 % en 2006, devrait se modérer légèrement en 2007 et 2008, reflétant l’achèvement des projets d’investissement pétrolier et du ralentissement de la demande des ménages. Même si l’écart de production est devenu de plus en plus positif, l’inflation sousjacente est restée relativement faible et inférieure à l’objectif fixé par la Norges Bank.Après plus de trois années de croissance supérieure au potentiel, on perçoit des signes de surchauffe. Les goulets d’étranglement de plus en plus marqués et les risques croissants d’inflation des salaires exigent une politique budgétaire plus restrictive, un retour plus rapide à une orientation monétaire neutre, ainsi que de nouvelles réformes destinées à stimuler l’offre de travail.
Population (en milliers), 20054 623
Superficie (en milliers de km²)324
MonnaieCouronne
PIB (en milliards de US$), 2005199,5
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2004 82,3/77,5
Population active totale (en milliers), 20052 400
Régime politiqueMonarchie constitutionnelle
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200620072008
Croissance du PIB2,43,22,7
Taux d'épargne des ménages5,25,65,9
Indice des prix à la consommation2,21,72,6
Taux de chômage (%)3,63,33,4
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)19,318,018,1
Balance courante
(% PIB)
20,020,221,5
Source: OCDE©L’Observateur de l’OCDE, n°258/259, décembre 2006