Observateur OCDE
Home
Menu

Belgique : ralentissement

Après une reprise vigoureuse en 2006, la croissance économique devrait se ralentir un peu au cours des deux prochaines années.
La demande intérieure est soutenue par l’élévation des revenus réels et la progression de l’emploi, mais des pertes persistantes de parts de marché à l’exportation révèlent que l’économie ne bénéficie pas pleinement de la reprise internationale. Malgré le ralentissement, la croissance économique restera supérieure à son taux potentiel (un peu moins de 2 %), l’écart de production étant comblé à la fin de 2008. Il y a déjà des signes de regain de tension dans certains secteurs ; néanmoins, l’inflation tendancielle devrait rester faible, tandis que l’inflation globale devrait diminuer, pour converger avec l’inflation tendancielle, à la faveur d’une baisse des prix du pétrole.Les objectifs budgétaires consistent à dégager des excédents croissants au cours de la période considérée dans le cadre de la stratégie de préfinancement des dépenses futures liées au vieillissement. Cependant, la réalisation de l’objectif retenu pour 2007 s’appuie sur des mesures ponctuelles et sur un alourdissement de la fiscalité indirecte. Il serait possible d’assurer la viabilité des finances publiques grâce à des mesures d’assainissement budgétaire associant des restrictions de dépenses et des mesures destinées à stimuler la création d’emplois et à accroître les taux d’emploi – en particulier parmi les jeunes et les travailleurs âgés, dont les taux d’activité sont relativement faibles.
Population (en milliers), 200510 438
Superficie (en milliers de km²)31
MonnaieEuro
PIB (en milliards de US$), 2005340,9
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 81,1/75,9
Population active totale (en milliers), 20054 669
Régime politiqueMonarchie constitutionnelle
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200620072008
Croissance du PIB2,92,32,1
Taux d'épargne des ménages11,511,511,3
Indice des prix à la consommation2,41,71,8
Taux de chômage (%)8,68,38,0
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)0,0-0,2-0,2
Balance courante
(% du PIB)
2,01,91,6
Source: OCDE©L’Observateur de l’OCDE, n°258/259, décembre 2006