Observateur OCDE
Home
Menu

Zone euro : reprise affermie

Après plusieurs faux départs, la reprise économique s’est installée.
Au premier semestre 2006, l’activité a progressé à un rythme sans précédent depuis plusieurs années. Les exportations et l’investissement ont été les principaux moteurs, mais il apparaît que les ménages ont aussi commencé à stimuler la dépense. La consommation devrait alimenter à terme la reprise, l’investissement des entreprises et la construction de logements jouant un rôle plus effacé qu’ils ne l’ont fait ces derniers mois. Au total, le PIB devrait croître de 2-2,50 % en 2007 et en 2008.La reprise s’étant affermie, la stimulation par la politique monétaire devrait être supprimée. Si la reprise reste vigoureuse, il faudra peut-être relever les taux d’intérêt en 2008 également. L’amélioration de la situation budgétaire est tout à fait opportune, surtout dans les pays qui enregistraient des déficits élevés, mais d’autres mesures s’imposent pour avancer vers une position budgétaire soutenable. Des réformes supplémentaires destinées à renforcer le marché unique amélioreraient la performance économique de la zone euro et sa résistance aux chocs.
Population (en milliers), 2005311 357
Superficie (en milliers de km²)2 503
MonnaieEuro
PIB (en milliards de US$), 20059 602,2
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2004 81,9/76,0
Population active totale (en milliers), 2005146 265
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200620072008
Croissance du PIB2,62,22,3
Taux d'épargne des ménages10,110,09,9
Indice des prix à la consommation1,41,91,8
Taux d'intérêt à court terme (%)3,13,84,0
Taux de chômage (%)7,97,47,1
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)-2,1-1,5-1,4
Balance courante
(% du PIB)
-0,3-0,1-0,1
Source : OCDE©L’Observateur de l’OCDE, n°258/259, décembre 2006