Observateur OCDE
Home
Menu

Canada : prudence fiscale

À la suite du resserrement des conditions monétaires, de la dégradation des termes de l’échange et du fléchissement des exportations, l’activité s’est récemment modérée et l’on estime que l’économie est proche de son niveau potentiel.
À terme, elle devrait bénéficier d’une certaine reprise sur les marchés extérieurs, tandis que la demande interne ralentira légèrement après sa robuste expansion récente. Les pressions inflationnistes resteront sans doute limitées, car les prix de l’énergie sont revenus au-dessous de leurs points hauts récents précédents et les salaires pourraient n’augmenter que modérément. Dans le contexte d’une inflation conforme à l’objectif et d’une légère reprise de l’activité, la Banque du Canada devrait maintenir son taux directeur inchangé aussi longtemps qu’il n’apparaîtra pas de tensions sur le marché du travail à l’échelle nationale. Parallèlement, l’orientation budgétaire à tous les niveaux d’administration doit rester prudente et le gouvernement fédéral devrait s’employer à réduire le fardeau de la dette avant que les pressions liées au vieillissement ne s’accumulent.
Population (en milliers), 200532 271
Superficie (en milliers de km²)9 976
MonnaieDollar
PIB (en milliards de US$), 20051 081,8
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 82,4/77,4
Population active totale (en milliers), 200517 402
Régime politiqueConfédération
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200620072008
Croissance du PIB2,82,73,1
Taux d'épargne des ménages1,51,11,3
Indice des prix à la consommation2,11,52,0
Taux d'intérêt à court terme (%)4,24,34,3
Taux de chômage (%)6,46,66,5
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)0,90,80,8
Balance courante (% du PIB)1,10,10,0
Source : OCDE©L’Observateur de l’OCDE, n°258/259, décembre 2006