Observateur OCDE
Home
Menu

France : raffermissement de l’activité

L’activité économique a rebondi au deuxième trimestre mais s’est enlisée au troisième.
Elle se redresserait et retrouverait un rythme de croissance légèrement supérieur au potentiel pendant la période de projection ; l’écart de production se réduirait progressivement. Ce raffermissement de l’activité permettrait une progression plus vive des effectifs, et le repli du chômage devrait se poursuivre, bien que plus lentement qu’en 2006. Les salaires accélèreraient légèrement et l’inflation augmenterait, mais resterait modérée. Le déficit des administrations publiques se serait contracté en 2006, en raison d’un ralentissement de la hausse des dépenses publiques et d’une forte progression des recettes fiscales. À terme, l’enjeu consiste à réduire le déficit structurel et donc à rétablir la viabilité des finances publiques pour faire face aux pressions découlant du vieillissement de la population. Une amélioration profonde de la situation du marché du travail requiert d’alléger l’ensemble des coûts supportés par les entreprises et de les rendre plus prévisibles, mais aussi de poursuivre la modération salariale. 
Population (en milliers), 2005 60 873
Superficie (en milliers de km²) 549
Monnaie Euro
PIB (en milliards de US$), 2005 1 896,4
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2004 83,8/76,7
Population active totale (en milliers), 2005 27 475
Régime politique République
Indicateurs Évolution % (sauf indication contraire)
2006 2007 2008
Croissance du PIB 2,1 2,2 2,3
Taux d'épargne des ménages 11,5 11,5 11,2
Indice des prix à la consommation 2,0 1,4 1,6
Taux d'intérêt à court terme (%) 3,1 3,8 4,0
Taux de chômage (%) 9,1 8,5 8,2
Solde financier des administrations publiques (% du PIB) -2,7 -2,5 -2,3
Balance courante (% du PIB) -1,7 -1,8 -1,8
Source : OCDE©L’Observateur de l’OCDE, n°258/259, décembre 2006