Observateur OCDE
Home
Menu

La Chine à l’OCDE

©Jacques Brinon/OCDE

Depuis la décision du Conseil de l’OCDE, en octobre 1995, de lancer un programme de dialogue et de coopération avec la Chine, ce dernier a été étendu.
Il englobe désormais un large éventail de domaines : politique de la concurrence et de l’investissement, fiscalité, statistiques, réforme du système financier, assurances et pensions, gouvernement d’entreprise, gestion du budget et gouvernance publique, science et technologie, acier, construction navale et transports maritimes, innovation et PME, emploi et politiques sociales, échanges et analyse macro-économique, etc.Cette collaboration a été fructueuse, non seulement pour la Chine et l’OCDE, mais pour le renforcement de la coopération internationale en général. C’est ce qui a été réaffirmé en mai dernier, lorsque le ministre chinois du Commerce, Bo Xilai, a assisté à la session sur le commerce de la réunion du Conseil de l’OCDE au niveau des ministres, à laquelle n’avait jamais assisté un ministre chinois auparavant. M. Bo Xilai a confirmé pour l’avenir son souhait de voir la Chine renforcer encore ses liens avec l’OCDE, et de participer aux travaux d’un plus grand nombre de comités de l’OCDE.La Chine participe en tant qu’observateur aux travaux de deux comités de l’OCDE : le Comité de la politique scientifique et technologique et le Comité des affaires fiscales. Le Secrétaire général, M. Johnston, qui a accueilli M. Bo Xilai, a souligné que l’intensification de la coopération avec la Chine est également une priorité stratégique de l’OCDE.Pour plus d’informations, veuillez contacter Frederic.Langer@oecd.org . Pour des informations en chinois voir www.oecdchina.orgL’Observateur de l’OCDE n° 251, septembre 2005