Observateur OCDE
Home
Menu

Royaume-Uni

Améliorer les qualifications
La croissance s’est fortement ralentie, en raison surtout d’un fléchissement de la consommation dû à la stabilisation des prix des logements.
Cependant, grâce à un raffermissement des investissements et des exportations, la croissance devrait passer de moins de 2 % cette année à 2,4 % en 2006 et 2,7 % en 2007.Le déficit des administrations publiques a dépassé 3 % du PIB en 2004. Si les évolutions budgétaires se révèlent décevantes par rapport aux prévisions pour le budget 2005, au-delà de ce que peut expliquer une croissance plus faible que celle attendue, le gouvernement devra prendre de nouvelles mesures pour réduire le déficit de façon décisive.L’inflation ayant été plus forte que prévu, et compte tenu de la perspective d’un retour progressif au rythme de croissance tendanciel au début de l’année prochaine, il ne semble pas nécessaire, pour l’instant, de réduire encore les taux d’intérêt. Pour renforcer la croissance potentielle, il faut en priorité étendre la réforme du système d’invalidité à l’échelle nationale, tout en s’attachant à plus long terme à améliorer les qualifications des travailleurs.
Population (en milliers), 200459 778
Superficie (en milliers de km²)245
MonnaieLivre sterling
PIB (en milliards de US$), 20042 124,5
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 80,7/76,2
Population active totale (en milliers), 200429 369
Régime politiqueMonarchie constitutionnelle
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200520062007
Croissance du PIB1,72,42,7
Taux d'épargne des ménages5,15,66,0
Indice des prix à la consommation2,12,11,6
Taux d'intérêt à court terme (%)4,74,54,5
Taux de chômage(%)4,85,15,6
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)-3,1-3,0-3,2
Balance courante (% du PIB)-1,8-2,3-2,7
Source: OCDE©L’Observateur de l’OCDE n° 252/253, novembre 2005