Observateur OCDE
Home
Menu

Japon

Croissance plus rapide que prévue
Après avoir marqué une pause au second semestre 2004, l'activité économique a renoué avec une croissance vigoureuse au premier semestre 2005, malgré un certain nombre de circonstances défavorables.
L'expansion est tirée par la demande intérieure privée, elle-même soutenue par les bénéfices élevés des entreprises et par un retournement de la tendance à la baisse sur le front de l'emploi et des salaires. Un certain nombre d'indicateurs laissent à penser que la phase d'ajustement dans laquelle est entrée l'économie après l'éclatement de la bulle spéculative est enfin terminée, ce qui devrait permettre à la production d'augmenter à un rythme de 2 % environ en 2006-2007.La Banque du Japon devrait poursuivre sa politique d'assouplissement quantitatif jusqu'à ce que l'inflation atteigne un niveau suffisant pour que le risque d'une résurgence de la déflation soit négligeable. Le gouvernement devrait accélérer le rythme de l'assainissement budgétaire, compte tenu de la croissance plus rapide que prévue enregistrée par le PIB.Un vaste programme de réformes structurelles est nécessaire pour renforcer la croissance potentielle, dans un contexte de vieillissement démographique rapide. Si l'adoption des projets de lois de privatisation de la Poste japonaise constitue une avancée bienvenue, la concrétisation des avantages économiques de cette réforme passe par l'application effective et rapide de ces dispositions législatives.
Population (en milliers), 2004127 687
Superficie (en milliers de km²)378
MonnaieYen
PIB (en milliards de US$), 20044 666,4
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 85,3/78,4
Population active totale (en milliers), 200466 420
Régime politiqueMonarchie constitutionnelle
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200520062007
Croissance du PIB2,42,02,0
Taux d'épargne des ménages6,76,56,5
Indice des prix à la consommation-0,40,10,8
Taux d'intérêt à court terme (%)0,00,00,7
Taux de chômage(%)4,43,93,5
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)-6,5-6,0-6,0
Balance courante (% PIB)3,43,94,7
Source: OCDE©L’Observateur de l’OCDE n° 252/253, novembre 2005