Observateur OCDE
Home
Menu

Brésil

Des perspectives toujours positives

Cliquer sur le globe pour obtenir les prévisions et les principaux indicateurs économiques

Après la bonne performance de 2004, la croissance économique devrait ralentir en 2005-2006, la demande intérieure étant sous doute appelée à rester le principal moteur de la croissance.
La poursuite du recul du chômage et la progression des salaires réels alimenteront la reprise de la consommation privée, et ces perspectives positives devraient continuer à encourager l’investissement privé. Dans l’ensemble, la croissance du PIB pourrait se poursuivre au rythme de quelque 3.5 % sur la période couverte par les prévisions. L’ ajustement extérieur devrait se poursuivre, facilité par la reprise de l’économie mondiale, mais l’excédent commercial devrait s’estomper, principalement à cause de l’augmentation des importations découlant du redressement de la demande intérieure. En conséquence, l’excédent de la balance courante devrait se contracter en 2005-2006. Ces perspectives supposent que les pouvoirs publics gardent le cap en matière d’objectifs d’inflation et d’objectifs budgétaires.La politique budgétaire reste plus ferme que prévu, malgré une forte pression en faveur d’un accroissement de l’investissement dans les infrastructures, et les autorités monétaires ne doivent pas relâcher leur vigilance quant à l’évolution des prix. Au final, ces perspectives ne sont pas dénuées de risques, dus en particulier aux prix élevés du pétrole et aux pressions inflationnistes, conjuguées à de récents goulets d’étranglement dans l’industrie.
Population (en milliers), 2003178 985
Superficie (en milliers de km²)8 515
MonnaieReal
PIB (en milliards de US$), 2003505
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 75,2/67,6
Population active totale (en milliers), 200387 788
Régime politiqueRépublique Fédérale
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200420052006
Croissance du PIB4,53,63,5
Inflation7,36,05,0
Solde budgétaire (% du PIB)-3,0-2,8-2,3
Solde budgétaire primaire (% du PIB)4,54,34,3
Balance courante (% du PIB)1,50,4-0,2
Source: OCDE© L’Observateur de l’OCDE, N°245, Novembre 2004