Observateur OCDE
Home
Menu

Grèce

Ralentissement post-J.O.

Cliquer sur le globe pour obtenir les prévisions et les principaux indicateurs économiques

Grâce au dynamisme de la demande intérieure, l’économie grecque a continué de connaître une croissance rapide pendant les trois premiers trimestres de 2004.
Le PIB devrait progresser un peu moins rapidement en 2005, à 3,25 %, les investissements liés aux Jeux olympiques venant à leur terme et la politique budgétaire se durcissant, mais il devrait se redresser à nouveau en 2006. En raison de la vigueur de la demande et du relèvement des prix du pétrole, on prévoit une accélération de l’inflation dont le taux pourrait s’établir aux alentours de 3,25 % au cours des deux prochaines années.La forte dégradation récemment révélée de la situation budgétaire souligne la nécessité de réduire sensiblement les dépenses publiques pour placer les finances de l’État sur un sentier tenable. Il faudrait parallèlement améliorer l’efficience administrative, et procéder à des réformes résolues des systèmes de retraite et de santé. Des mesures propres à améliorer la flexibilité du marché du travail et à renforcer la concurrence sur les marchés de produits sont également requises pour réduire l’écart d’inflation avec la zone euro.
Population (en milliers), 200311 036
Superficie (en milliers de km²)132
MonnaieEuro
PIB (en milliards de US$), 2003172,7
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 80,7/75,4
Population active totale (en milliers), 20034 507
Régime politiqueRépublique
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200420052006
Croissance du PIB3,83,23,5
Indice des prix à la consommation3,13,43,2
Taux d'intérêt à court terme (%)2,12,12,7
Taux de chômage(%)9,18,98,7
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)-5,3-3,5-3,2
Balance courante (% du PIB)-6,0-5,8-5,6
Source: OCDE© L’Observateur de l’OCDE, N°245, Novembre 2004