Observateur OCDE
Home
Menu

Le marché de la sécurit-E

La confiance est la clé du développement du commerce électronique mais comme pour la plupart des activités économiques, la confiance vient avec le temps. Les populations des pays de l'OCDE commencent à s'habituer à l'idée de mener des activités économiques par voie électronique, que ce soit pour faire leurs achats sur Internet ou pour gérer leur compte bancaire. Même en France, où l'achat de billets d'avion et la réservation de places de théâtre en ligne est une pratique courante depuis plusieurs années grâce au Minitel, un système relativement sûr mais techniquement limité, l'Internet a enfin commencé à décoller. Une raison importante de cette évolution est l'essor des serveurs sécurisés.
Entre août 1998 et août 1999, le nombre total de serveurs sécurisés dans les pays de l'OCDE a progressé de 109 %. S'il fallait illustrer ce que l'on entend par « fossé numérique », la répartition des serveurs sécurisés offrirait un bon exemple : les 46 000 serveurs sécurisés répertoriés dans la zone OCDE en août 1995 représentaient 95 % du total mondial. De plus, en juillet 1999, on dénombrait dans la zone OCDE plus de 52 millions d'hôtes Internet, soit 93 % du total mondial. Entre 1997 et 1999, le nombre d’hôtes Internet dans la zone OCDE a progressé de 47 %.La plupart des serveurs sécurisés sont implantés aux États-Unis. Leur nombre a atteint 34 000 unités en août 1999, soit le double de l'année précédente. Par habitant, c'est aussi aux États-Unis que les taux d'utilisation de serveurs sécurisés pour le commerce électronique sont les plus élevés, devant l'Australie et le Canada, où l'on dénombre plus de serveurs sécurisés que dans n'importe quel pays d'Europe. L'Union européenne ne possède que 15 % du nombre total de serveurs sécurisés dans le monde. Au Japon et en Corée, le taux d'équipement en serveurs sécurisés progresse, mais à partir d’un niveau déjà relativement bas. En août 1999, le nombre de serveurs sécurisés avait augmenté sur les douze derniers mois de 129 % au Japon et de 188 % en Corée.Autre caractéristique : la grande majorité des sites Internet dans le monde (86 %) se trouve aux États-Unis. La Finlande reste cependant le premier pays de la zone de l'OCDE à avoir dépassé le chiffre de 100 hôtes pour 1 000 habitants en 1998. En juillet 1999, la Finlande comptait 123 hôtes pour 1 000 habitants, juste devant les États-Unis (119 hôtes pour 1 000 habitants), l'Islande, la Suède, le Canada et la Norvège. Mais le développement du commerce électronique aux États-Unis est tel que la Finlande va sans doute être bientôt détrônée de sa place traditionnelle de premier rang du nombre d'hôtes Internet par habitant. DSTI.contact@oecd.org