Observateur OCDE
Home
Menu

Besoin d'énergie

Cliquer pour agrandir

Si les gouvernements poursuivent les politiques menées depuis mi-2004, les besoins mondiaux en énergie en 2030 seront près de 60 % supérieurs aux besoins actuels, et nécessiteront un investissement total à l'échelle mondiale de plus de 500 milliards de dollars.

C'est le message que contient l'édition 2004 des Perspectives énergétiques mondiales publiée par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), organisation sœur de l'OCDE. Toutefois, selon les projections, le taux de croissance de la demande (1,7 %), est à son plus faible niveau depuis trois décennies (2 % en moyenne).Les deux tiers de cette nouvelle demande proviendront des pays en développement. Or, si l'amélioration de l'accès aux sources d'énergie modernes est indispensable pour réduire la pauvreté, le nombre total d'individus privés d'accès à l'électricité restera très important. Les combustibles fossiles représenteront 85 % de l'augmentation de la demande mondiale d'énergie primaire. Mais si les ressources énergétiques de la Terre sont loin d'être épuisées, on ne connaît pas le coût exact de leur extraction ni de leur distribution, ce qui remet en question la durabilité du système énergétique actuel.Cependant, les Perspectives énergétiques mondiales présentent un autre scénario possible d'action publique. L'application de certaines mesures environnementales actuellement à l'étude, et le développement rapide des technologies « propres » permettraient probablement d'atténuer les pressions exercées par la demande d'énergie et la pollution, ouvrant ainsi la voie à un avenir plus vert. © L’Observateur de l’OCDE, N°245, Novembre 2004