Observateur OCDE
Home
Menu

Une hausse des surfaces cultivées

OCDE Observateur
Le recours à la biotechnologie moderne, en particulier au génie génétique, est probablement l’une des principales questions autour de l’innocuité et de la qualité des denrées alimentaires. Comme nous montre le graphique ci-contre, la surface couverte par les plantes génétiquement modifiées ne cesse d’augmenter. La superficie totale couverte par des plantes transgéniques de grande culture est estimée à 28 millions d’hectares pour 1998, soit plus du double de 1997, ce qui équivaut à peu près à la superficie des terres agricoles de la France.
Les attitudes à l’égard des plantes génétiquement modifiées sont très diverses. Les Nord-Américains adoptent une position relativement ouverte et favorable à propos de l’avenir des aliments génétiquement modifiés. En Europe, la situation est plus contrastée: les OGM sont strictement réglementés par l’Union européenne et interdits en Autriche et au Luxembourg. En Suisse, un référendum organisé en juin 1998 a rejeté un projet d’interdiction d’utilisation des OGM.