Observateur OCDE
Home
Menu

Du sentiment d’appartenance

Regards sur l’éducation, édition 2004
Sentiment d’appartenance, investissement personnel, participation des acteurs concernés : ce jargon reflète l’ouverture du politique à la société civile. Mais qu’en est-il des élèves ?
Élèves et étudiants sont parties prenantes de leur propre éducation et, naturellement, de leur propre avenir. Étrangement, on accorde moins d’attention qu’auparavant à ce que les étudiants ressentent vis-àvis de leur scolarité, ainsi qu’à leur degré d’implication dans le processus éducatif auquel ils participent chaque jour.Pourtant, cet aspect pourrait être primordial. Selon la dernière édition de Regards sur l’éducation, suivant que les élèves éprouvent ou non un sentiment d’appartenance ou de bonne intégration, leur participation à l’école est plus ou moins stimulée. Ce sentiment influence également leurs résultats scolaires et, au final, leurs choix professionnels. Près d’un quart des élèves de 15 ans interrogés ont affirmé qu’ils ne se sentaient pas bien intégrés dans leur établissement scolaire. C’est surtout en Corée, en Pologne et au Japon que s’exprime ce sentiment d’être en marge, suivis de la Belgique et de la France, alors qu’un sentiment d’appartenance particulièrement fort existe en Autriche, en Suède et en Suisse.Dans Regards sur l’éducation, il est précisé que durant les deux semaines qui ont précédé l’enquête, un élève sur cinq avait manqué l’école, était arrivé en retard ou avait sauté des cours. Or, la désaffection et l’éventuel décrochage scolaires ont sans doute des conséquences négatives en bout de course, comme le montre Regards sur l’éducation en soulignant le lien entre niveau de formation et salaire. Les élèves qui prolongent leurs études ont en général des salaires sensiblement plus élevés et des emplois moins précaires que ceux dont la formation a été plus courte. Regards sur l’éducation, recueil annuel de statistiques et d’analyses de l’OCDE sur l’enseignement, offre une base solide pour débattre et orienter les politiques dans le domaine éducatif. Cette année, en plus de fournir de nouveaux indicateurs sur la maîtrise des savoirs fondamentaux, l’investissement personnel des élèves et les politiques d’admission, cet ouvrage porte sur les résultats du processus d’apprentissage, les ressources financières, l’accès à l’enseignement et l’environnement pédagogique.© L’Observateur de l’OCDE, N°244, Septembre 2004