Observateur OCDE
Home
Menu

Public ou privé ?

Cliquer pour agrandir

Bien que les systèmes de santé de tous les pays de l’OCDE soient financés par des fonds publics et privés, le secteur public est le principal contributeur, à l’exception des États-Unis et du Mexique, avec en moyenne 72,4 % des dépenses dans 26 pays de l’OCDE. Dans certains, comme la République tchèque, le Danemark et le Royaume-Uni, la part publique dépasse les 80 %.
Même aux États-Unis, la part publique a progressé au cours des années 1990. C’est le résultat de politiques dirigées vers les pauvres et les personnes âgées. Les assurances privées représentent quand même plus de 36 % des dépenses de santé des États-Unis en 2002, et elles ont une large place dans des pays comme le Canada, la France, l’Allemagne ou les Pays-Bas. Les dépenses supportées directement par les patients représentent plus de 30 % des dépenses en Suisse, en Corée ou au Mexique. La part des financements publics a augmenté considérablement dans plusieurs pays à faible revenu, comme la Corée ou le Portugal, mais a diminué en Hongrie et en Pologne. © L’Observateur de l’OCDE, N°244, Novembre 2004